Pour la reconnaissance des spécificités des 2RM, mobilisation générale le 13 mars !

Face aux tergiversations des Pouvoirs publics, la FFMC invite l’ensemble des

motards, scootéristes et cyclomotoristes à se mobiliser pour la défense de leurs
spécificités.
Voilà huit mois que la FFMC est engagée dans une vaste concertation pour l’élaboration de
mesures visant à améliorer la sécurité routière des deux roues motorisés (2RM). La question
de la circulation entre les files en cas d’embouteillages est emblématique de nos
revendications en faveur d’une meilleure prise en compte des 2RM. Ces dix dernières
années, le parc de 2RM en circulation a augmenté de 60% : c’est aujourd’hui une alternative
incontournable aux problèmes de transports pour des centaines de milliers de salariés…
Reconnaître la circulation inter-files en cas d’embouteillage permettrait de pouvoir l’intégrer
dans la formation à tous les permis de conduire. C’est ce que demandent les motards pour
que l’ensemble des conducteurs y soient sensibilisés afin de limiter les comportements
inadaptés et promouvoir un vrai « partage de la route » que la FFMC défend depuis trente
ans.
Pourtant, le Ministère de l’Intérieur campe sur un refus catégorique et nous promet un
renforcement des verbalisations … Et ce dans un contexte de politique du chiffre qui
exaspère les policiers eux-mêmes ! Plutôt que de reconnaître les spécificités de circulation
des 2RM pour mieux prévenir les risques auxquels ils sont exposés, les Pouvoirs publics
tentent de réduire d’abord le nombre d’usagers… mais ce n’est pas en cassant le
thermomètre que l’on fait tomber la fièvre !
Notre appel est donc une réaction au double-langage des Pouvoirs publics qui invitent la
FFMC à discuter d’une meilleure prise en compte des 2RM d’un côté et qui renforce la
répression de l’autre… Verbalisation « à la volée », PV pour stationnement non
réglementaire faute d’emplacements adaptés, tracasseries réglementaires sur la conformité
des véhicules, menaces de confiscation du véhicule, infrastructures routières inadaptées…
ça suffit !
Le 13 mars, les 2RM emprunteront les voiries urbaines et péri-urbaines en restant dans leur
file au même titre que les automobiles et stationneront en occupant la place d’une voiture,
etc…
Par cette démonstration par l’absurde, la FFMC entend démontrer l’intérêt des 2RM comme
moyen de transport à part entière.
Elle appelle donc les scootéristes et les motocyclistes à descendre dans la rue pour
interpeller les médias et l’opinion publique afin de soutenir les efforts de la FFMC dans ses
discussions avec les Pouvoirs publics pour faire reconnaître nos spécificités de circulation.