Du répressif et du pédagogique

Publié le par FFMC 16

Si quelques bonnes nouvelles sont au programme, telles que  le retour des panneaux signalant les radars fixes, il est à noter l’arrivée de nouveaux radars embarqués indétectables.

 

Ainsi, le 13 février, lors du Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR), il a été acté que tous les radars fixes seront signalés. Les radars « pédagogiques » n’ayant pas convaincu de leur efficacité, malgré leur coût d’installation et d’entretien, ils seront remplacés au fur et à mesure de leur obsolescence par des panneaux.

 

A noter aussi, toujours lors du dernier CNSR, la décision d’abrogation du texte de verbalisation en cas d’absence d’éthylotest dans le véhicule. Cette décision a été officialisée par un décret du 28 février 2013. La FFMC salue la priorité donnée à la prévention des accidents causés par l’alcool, notamment en direction des publics à risques. L’absence de verbalisation pour la non-possession d’un éthylotest redonne son caractère préventif et pédagogique à cette mesure d’autocontrôle. Pour France Wolf, qui représente la FFMC au sein du CNSR, la sécurité routière semble entrer dans une ère nouvelle : « on a peut-être aujourd’hui tourné la page de la politique de punition réglementaire collective qui semblait tenir lieu d’unique feuille de route à la Sécurité Routière dans la décennie précédente ».

 

Si le retour des panneaux pour les radars fixes est prévu, les mobiles quant à eux sont de plus en plus indétectables. Le 15 mars, un nouveau type de radar, embarqué dans une voiture banalisé, entrera en activité. Attention : plus de flash, vous ne saurez que vous avez été flashé que lorsque vous recevrez, quelques jours plus tard, l’amende dans la boîte aux lettres ! Pour plus de précisions, rendez-vous sur Motomag en suivant le lien : 

 

http://www.motomag.com/Controles-routiers-un-nouveau-radar-invisible-en-fonctionnement-a-partir-du-15.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article